Afghanistan-Europe

association sans but lucratif
Plan du site | Contact

Atelier de nouage de tapis

Ce projet avait comme vocation première de permettre à des veuves de trouver leur autonomie et une place dans la société via l'apprentissage d'un métier et l'initiation graduelle à la prise de responsabilités ainsi que de subvenir aux besoins de leur famille par l'exercice d'une activité génératrice de revenus. Une centaine de femmes ont bénéficié de ce projet, que ce soit en tant qu'apprenties ou formatrices. Il a été financé par le Ministère belge des Affaires Etrangères en 2003-2004.

     

     

Les résultats et impacts de ce projet ont été extrêmement encourageants. Non seulement les femmes bénéficiaires de ce projet ont appris un métier et ont eu des revenus, mais nous avons surtout pu constater les progrès spectaculaires qu'elles ont faits:

- d'abord timides voire timorées, elles ont graduellement appris, grâce à notre volonté de les impliquer pleinement dans toutes les activités du projet, à prendre des initiatives, proposer des améliorations, exprimer des revendications,
- d'abord sauvages, elles ont appris à travailler en équipe, et à se respecter mutuellement,
- l'apprentissage d'une certaine rigueur dans le travail et dans le respect de certaines règles (les horaires par exemple),
- indirectement, elles ont eu l'occasion de prouver à leurs enfants qu'elles étaient capables de s'intégrer dans la société, et d'y jouer un rôle.

Les bénéficiaires de ce projets ont demandé à apprendre à lire et à écrire. Les cours d'alphabétisation ont été aussitôt organisés.  L'alphabétisation des femmes est devenue depuis notre activité principale.

haut de page

Constructions de latrines scolaires

Un bloc de 12 latrines (2x6), avec évacuation dans une fosse de 6 m de profondeur creusée à cet effet, a été bâti en 2003 dans un établissement scolaire de plus de 3.000 élèves de la province de Herat (lycée de Hoze Karbas). Une citerne a été installée pour le cas où l'eau courante serait coupée. Huit robinets pour boire et se laver les mains ont été également placés. Ces réalisations sont particulièrement importantes en matière de prévention de la propagation de certaines infections et maladies. Ce chantier a été financé exclusivement sur fonds privés de l'a.s.b.l.

haut de page

Séminaires d'anglais

AFGHANISTAN-EUROPE a organisé en avril 2003 un séminaire de remise à niveau destiné à des professeurs d'anglais du secondaire. Il a été dispensé de manière totalement bénévole pendant 3 semaines au Lycée Miri de Herat par Suzanne Notte. Une vingtaine d'enseignants des établissements secondaires de Herat et de ses environs ont bénéficié de cette activité offerte par l'a.s.b.l. et soutenue par l'Administration de l'Education de la province de Herat, pour la logistique et la sélection des participants. L'objectif de cette action était de remédier aux problèmes suivants :

Le local de cours a été gracieusement mis à notre disposition par l'entremise de Mme Aziza, vice-présidente du Département de l'Éducation de la Province de Herat, au Lycée Miri qui est le plus grand lycée de filles de la ville, fréquenté par environ 10.000 élèves. Le cours a été dispensé en deux sessions: en théorie le matin pour les hommes, l'après-midi pour les femmes. Dans la pratique cette séparation n'a pas été rigoureusement respectée. Une méthode d'anglais leur a été laissée (30 cassettes audio) et nous avons acheté 12 x 30 cassettes vierges pour que les participants puissent copier la méthode.

Il y a un réel besoin de réitérer ce type d'activité. Les professeurs d'anglais se sentant une vocation (supplémentaire) sont les bienvenus pour présenter leurs idées.

haut de page